Notre sélection : TOP 10 des séries avec des personnages lesbiens.

 

THE FOSTERS | À San Diego, un couple de femmes, Stef Foster, policière, et Lena Adams, directrice adjointe dans un lycée sont les heureuses mamans de trois enfants : Brandon, le fils biologique de Stef, issu d’un précédent mariage, et des jumeaux adoptés, une fille nommée Mariana et un garçon appelé Jesus.

Avis : ★★★★★ | Une des premières séries à traiter le sujet de l’homoparentalité vécu par un couple de femmes. Une série produite par Jennifer Lopez qui vaut vraiment le détour. Romantique, dramatique, bref, une série avec de multiples casquettes.

ATYPICAL | En quête d’amour et d’indépendance, Sam, un jeune autiste de 18 ans découvre les aléas du passage à l’âge adulte. À la fois drôle et douloureux, ce cheminement à la découverte de lui-même bouleverse toute sa famille dont les membres, confrontés aux changements qui affectent leur propre existence, se posent cette question fondamentale : que signifie être normal ?

Avis : ★★★★ | Une petite série sympathique, qui traite l’autisme et ses différents aspects. Constructive, intéressante. On aime le jeu des acteurs et l’histoire secondaire d’un personnage lesbien.

ONE DAY AT A TIME (au fil des jours) | C’est l’histoire d’une famille américaine d’origine Cubaine. Le personnage principal de cette série est Penelope Alvarez « Lupita », une mère célibataire de deux enfants, infirmière et ex-militaire. Depuis qu’elle a quitté son époux Victor, militaire lui-aussi, sa mère Lydia habite chez elle et l’aide à tenir le coup.

Avis : ★★★★ | A regarder le soir avant de dormir ou un dimanche pluvieux. Des épisodes qui détendent avec un trait d’humour. Merci à Isabella Gomez pour son personnage lesbien et attachant. Être lesbienne dans une famille Cubaine c’est pas facile !

FAKING IT | L’histoire se déroule à Austin, au Texas. Amy et Karma, deux lycéennes presque ordinaires décident de devenir populaires, car elles sont inconnues de tous, excepté d’Irma, la cantinière. Elles rencontrent Shane et Liam qui les prennent pour un couple de lesbiennes.

Avis : ★★★ | Cliché et attendrissant ! On adore le côté léger et sans prise de tête de cette série ! Dommage qu’elle se soit arrêté alors que tout devenait intéressant !

ORANGE IS THE NEW BLACK | Entre les murs de la prison pour femmes de Litchfield, la vie n’est pas rose tous les jours. Rattrapées par le passé, des détenues venues d’horizons divers cohabitent dans cette société en vase clos. Si coups bas et tensions sont monnaie courante, l’amour, la solidarité mais surtout l’humour subsistent dans le quotidien des inoubliables prisonnières.

Avis : ★★★★★ | Cette série est une pépite du monde lesbien, à mon sens ! Je ne vis que pour la relation d’Alex et Piper ! Pas de spoilers ici donc je ne peux m’étendre sur le sujet mais foncez ! Bien évidemment cette série n’est pas faite que pour les lesbiennes ! Même si les hommes sont pas vraiment… Comment dire ? Intéressants ?

ORPHAN BLACK | Marginale et orpheline, Sarah est témoin du suicide d’une femme. Après réflexion, elle décide de prendre l’identité de cette dernière, qui lui ressemble étonnamment. Elle découvre qu’elles sont en fait deux clones, que d’autres existent et sont la cible d’un tueur qui tente de les éliminer une à une.

Avis : ★★★★★ | Tatiana Maslany. C’est mon seul avis et il signifie tout ! Cette actrice est une grande dame, son talent ne se décrit même pas ! Interpréter autant de personnages relève de l’impensable ! Étonnante, bluffante ! A voir d’urgence !

PRETTY LITTLE LIARS | Un soir dans la petite ville de Rosewood, un groupe de cinq meilleures amies se réunit pour une soirée pyjama avant la rentrée. Le groupe est composé de Spencer Hastings, Hanna Marin, Aria Montgomery, Emily Fields et de leur leader, Alison DiLaurentis. Mais dans la nuit, Alison disparaît sans laisser de traces. Un an plus tard, Alison est toujours portée disparue et le groupe est séparé. Mais quand Aria fait son retour en ville après avoir passé l’année à l’étranger avec ses parents, chacune commence à recevoir des messages et des menaces signés « -A ». Ce dernier connaît les nombreux secrets des jeunes filles, plusieurs dont seule Alison connaissait l’existence mais également certains nés après la disparition de l’adolescente. Mais « -A » semble également en savoir beaucoup sur la disparition d’Alison. Menacées si elles vont voir la police, elles vont devoir mener leur propre enquête. Les secrets vont alors se multiplier mais également les attaques et les morts, transformant leur vie en lutte pour survivre.

Avis : ★★★★★ | Girl power. Cette série est addictive ! Si elle apparaît dans notre top 10 c’est bien évidemment pour le personnage d’Emily qui nous apporte sa petite touche « lesbienne » ici, mais cette série c’est un tout !

SENSE 8 | Huit individus éparpillés aux quatre coins du monde sont connectés par une soudaine et violente vision. Désormais liés, ils se retrouvent capables du jour au lendemain… Huit individus éparpillés aux quatre coins du monde sont connectés par une soudaine et violente vision.

Avis : ★★★★ | On aime le côté « sensitif » de chaque personnage ! Le mélange de chaque genre et de chaque culture !

SOUTH OF NOWHERE | La famille Carlin a 3 enfants : Spencer – 16 ans, Clay – 17 ans (adopté, il est d’origine africaine) et Glen – 17 ans lui aussi. De leur petite bourgade bien tranquille, ils se retrouvent à Los Angeles. Chacun subit à son niveau les répercussions de ce déménagement. Un changement brutal accompagné des nombreuses questions que se posent les ados : qui suis-je réellement et à quoi dois-je croire ?

Avis : ★★★ | LA série de mon adolescence ! Peut-être un peu trop de frilosité de la part des scénaristes, mais quelle bouffée d’oxygène à 17 ans ! Si tu te poses des questions, si tu as des doutes, des peurs ! Regarde cette série adaptée à l’age et aux craintes !

THE L WORD | Fraîchement diplômée de l’université de Chicago, Jenny s’installe chez son petit ami, Tim, à Los Angeles où elle espère réussir dans l’écriture. Rapidement, elle fait la connaissance de Bette et Tina, un couple de lesbiennes qui vivent à côté. Une rencontre inattendue qui lui ouvre la porte vers un monde qui lui était jusqu’alors inconnu : celui de la communauté lesbienne.

Avis : ★★ | Je sais d’avance que je vais m’attirer les foudres des lesbiennes qui me lisent mais oui ! Oui ! Je n’aime pas THE L WORD ! C’est cliché ! Trop cliché ! Certes notre communauté est cliché et c’est ainsi et ça nous représente bien ! J’aurai juste aimé qu’un seul couple tienne la route ! Car on est pas toutes comme les lesbiennes de cette série. Enfin je ne lui jette pas totalement la pierre ! C’est aussi grâce à elle que j’ai su qui j’étais !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s